[X]

Fermer Information sur la recherche Recherche avancée dans le répertoire des orgues

Expression cherchée : (Numéro d'opus, facteur, jeux, combinaisons, historique, etc.)
Claviers
Peu importe
Un seul
Deux
Trois
Plus de trois
Jeux
Peu importe
20 et moins
20 à 30
30 et plus
Année de fabrication
Toutes
1800 - 1900
1900 - 1920
1920 - 1960
1960 et plus
Facteur
Peu importe
Casavant Frères
Eusèbe Brodeur
Mitchell
Möller
Odilon Jacques
La Cie d'Orgues Canadienne
Orgue Providence inc.
Pels & Zoon
Poitras
MRCArthabaska
MUNVictoriaville

Église Sainte-Victoire

L'église

Les origines de la ville de Victoriaville, nommée en l'honneur de la reine Victoria, remontent au 18 mai 1861. L'évêque de Trois-Rivières, Mgr. Thomas Cooke, érigea le territoire en paroisse le 12 septembre 1863 et fit bâtir une chapelle qui fut inaugurée le 3 septembre 1865. Elle fut desservie par le curé de Saint-Célestin de 1865 à 1867, année de la nomination du premier curé résident. On notera que Lucien Daveluy, père de Raymond, y a été organiste et maître de chapelle.

La première église étant devenue trop petite, il fut décidé de construire l'église actuelle. La construction se réalisa en 1896-97 selon les plans de l'architecte Louis Caron, de Nicolet. Elle fut bénite le 29 juillet 1900 par Mgr. Elphège Gravel, évêque de Nicolet. Le bâtiment prend une forme rectangulaire avec choeur en saillie et abside à pans coupés. La voûte de la nef, construite en bois, est de plein cintre. Les murs extérieurs sont de pierre.

En 1928, la compagnie Hobbs a installé des vitraux dans les fenêtres. L'église est consacrée le 8 juin 1930 au cours de somptueuses cérémonies par Mgr. Joseph-Simon-Hermann Brunault, évêque de Nicolet, en présence du délégué apostolique au Canada, Mgr. Andrea Cassulo.
Interprète : Martin Yelle
Oeuvre : Fuge (Sonate 8 en Mi mineur, extrait)
Compositeur : Joseph-Gabriel Rheinberger

Extrait musical



Visiter cette église sur le répertoire des lieux de culte

Contact / Propriétaire

Fabrique Sainte-Trinité
99, rue Notre-Dame Ouest
Victoriaville (Québec)
G6P 1R8

Téléphone : 819 752-2112
Télécopieur : 819 751-1088
ftrinite@bellnet.ca

Informations de fabrication

Facteur : Casavant Frères
Année de fabrication : 1940
Numéro d'opus : 1644

Composition de l'instrument

Nombre de claviers : 3
61 notes (CC - c```)
Pédalier radiant-concave à 32 notes (CC - g`)

Transmission

Action des claviers : Électrique
Sommiers :Électro-pneumatique
Tirage des jeux : Électro-pneumatique
Nombre total de jeux : 41
Grand orgue (10)
 
Montre16 '
Montre8 '
Principal étroit
8 '
Flûte ouverte
8 '
Gemshorn8 '
Prestant4 '
Flûte harmonique
4 '
Doublette2 '
Mixture
(1 reprise)
III
Tuba
(du positif : situé
dans la boîte)
8 '
Récit (15)
(expressif)
Bourdon
16 '
Principal
8 '
Bourdon
8 '
Viole de gambe
8 '
Voix céleste
(à partir de Sol 1)
8 '
Flûte traversière
4 '
Violina
4 '
Octavin
2 '
Cornet
(1 reprise)
III
Trompette
16 '
Trompette
8 '
Hautbois
8 '
Voix humaine
8 '
Clairon
4 '
 Tremolo 
Positif(10)
(expressif)
Principal étroit
8 '
Mélodie
8 '
Dulciane
8 '
Flûte d'amour
4 '
Nazard2 2/3 '
Piccolo
2 '
Clarinette
8 '
Cor français
8 '
Tuba
8 '
Tremolo
 
Pédalier (8)
 
Flûte32 '
Flûte ouverte
(extension)
16 '
Bourdon
(extension)
16 '
Bourdon doux
16 '
Quinte
10 2/3 '
Flûte
8 '
Bourdon
8 '
Bombarde
16 '
















Accouplements
 
Récit16-4
GO/Ped
8-4
Récit/Ped
8-4
Pos/Ped
8-4
Récit/GO
16-8-4
Accouplements
 
Pos/GO
16-8-4
Récit/Pos16-8-4
GO
4
Pos
16-4

Combinaisons et autres caractéristiques

Dimensions des buffets

Hauteur : 18 pieds
Largeur : 19 pieds 4 pouces
Profondeur : 12 pieds 4 pouces
Combinateur électro-pneumatique
Sous les claviers:
  • Au récit : 5
  • Au grand orgue : 4
  • Au positif : 4
  • Au pédalier : 4
  • Récit-GO-Pos/Ped
  • Récit-Pos/GO
  • Récit/Pos
  • Rappel
  • Ajusteur
Au pédalier :
  • Généraux : 6
  • GO/Ped
  • Grand jeu
Crescendo
Le combinateur peut être verrouillé au moyen d'un interrupteur sous les claviers.

1
medias/albums/ste_victoire029.jpg
2
medias/albums/ste_victoire001.jpg
3
medias/albums/ste_victoire033.jpg
4
medias/albums/ste_victoire027.jpg
5
medias/albums/ste_victoire026.jpg


L'orgue

L'orgue Casavant, installé en 1900 sous le numéro d'opus 118, était un orgue pneumatique tubulaire de 23 jeux sur deux claviers et pédalier. L'instument a été électrifié en 1940 sous le numéro d'opus 1644. Un Positif expressif a été ajouté et la composition de l'orgue a été portée à 41 jeux (36 jeux réels plus deux emprunts et trois extensions). Une nouvelle console a été fournie et le buffet d'origine a été conservé. Il a été partiellement restauré en 2009 par le facteur Guilbault Bellavance Carignan.

Il s'agit d'un instrument symphonique, le plus complet de la région des Bois-francs, très propice à la présentation de concerts, moyennant accord et certains ajustements.
Date de l'inspection : 3 mars 2010
Mentions légales  •  Plan du site
Tous droits réservés © 2017 - Les Amis de l'Orgue de Drummond inc.