[X]

Fermer Information sur la recherche Recherche avancée dans le répertoire des orgues

Expression cherchée : (Numéro d'opus, facteur, jeux, combinaisons, historique, etc.)
Claviers
Peu importe
Un seul
Deux
Trois
Plus de trois
Jeux
Peu importe
20 et moins
20 à 30
30 et plus
Année de fabrication
Toutes
1800 - 1900
1900 - 1920
1920 - 1960
1960 et plus
Facteur
Peu importe
Casavant Frères
Eusèbe Brodeur
Mitchell
Möller
Odilon Jacques
La Cie d'Orgues Canadienne
Orgue Providence inc.
Pels & Zoon
Poitras
MRCNicolet - Yamaska
MUNSte-Monique

Église Sainte-Monique

L'église

La paroisse, érigée en 1842, fait partie, à l'époque de sa fondation, du diocèse de Québec. Elle devient l'une des paroisses du diocèse de Trois-Rivières, lors de sa création en 1852 et plus tard, du diocèse de Nicolet, lorsque fondé en 1885.

C'est le 25 octobre 1842 que Mgr. Joseph Signay, archevêque de Québec, appose sa signature au décret d'érection en paroisse religieuse du territoire que l'on avait demandé de détacher de la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Nicolet.
Le contrat de construction de la première église, avec sacristie, est confié, le 30 juin 1845, aux entrepreneurs Jean-Baptiste Hébert et Augustin Leblanc. Seules les fondations sont réalisées en 1848, la construction sera parachevée en 1849. L'édifice est béni le 7 mars 1850. L'intérieur de l'église fut parachevé en 1858 par Thomas Allard qui veille au parachèvement de la voûte. Un groupe de huit tableaux, produits entre 1870 et 1880, par le peintre romain Cesare Porta, sont achetés. Ils peuvent toujours être admirés dans l'église actuelle. En 1885, Joseph Thomas Rousseau peint, en trompe-l'œil, les panneaux de la grande voûte.

Le 2 avril 1890, le feu détruit l'église, la sacristie, le presbytère et les dépendances de la fabrique.
Le contrat de la construction de l'église et de la sacristie est accordé à l'architecte-entrepreneur Louis Caron, de Nicolet, le 5 juin 1890, Il réalisera les constructions sur une période de deux ans. La nouvelle église est bénie par Mgr. Elphège Gravel, évêque de Nicolet, le 29 mai 1893.
Dès 1905, il est noté que la façade de l'église pourrait s'écrouler. Pour résoudre ce problème, il est décidé de remplacer la monture des cloches et d'exécuter un second drainage autour de l'église. La même situation est remarquée en 1916 alors que la façade de l'église penche dangereusement. Un décret de l'évêque ordonne les réparations devenues nécessaires. Et comme la situation ne se corrige pas, le 13 juillet 1925, s'appuyant sur un rapport de l'inspecteur des édifices publics de la province, Mgr. Hermann Brunault, évêque de Nicolet, ordonne la démolition de l'église. L'année suivante, suite aux suggestions des architectes Gauthier et Daoust, l'évêque sursoit à son décret et l'édifice subit des réparations majeures au coût de 33 380$.

En 1948, des dépenses sont engagées visant à réparer des faiblesses structurelles de l'église. En 1984 et 1985, l'intérieur et l'extérieur de l'église sont peints à nouveau, un clocher en fibre de verre remplace l'ancien, fait de bois et recouvert en tôle, jugé trop lourd pour l'édifice tandis que les portes et fenêtres sont remplacées et le portique interieur est aménagé.

Visiter cette église sur le répertoire des lieux de culte
Interprète : François Pothier-Bouchard
Oeuvre : Dialogue
Compositeur : Louis Marchand

Extrait musical


Contact / Propriétaire

Fabrique Sainte-Monique
155, rue Principale
Sainte-Monique de Nicolet (Québec)
J0G 1N0

Téléphone : 819 289-2834
Télécopieur : 819 289-2856

Informations de fabrication

Facteur : Eusèbe Brodeur
Année de fabrication : 1891

Composition de l'instrument

Nombre de claviers : 2
56 notes (CC - g```)
Pédalier droit-concave à 27 notes (CC - d```)

Transmission

Action des claviers : Mécanique
Sommiers :Sommier à coulisses mécaniques
Tirage des jeux : Mécanique
Nombre total de jeux : 21
Grand orgue (11)
 
Bourdon
16 '
Montre8 '
Bourdon
8 '
Salicional
8 '
Dulciane
8 '
Flûte harmonique
4 '
Prestant
4 '
Nazard
2 2/3 '
Doublette
2 '
Mixture
III
Trompette
8 '
Récit (8)
(expressif)
Principal
8 '
Viole de gambe
8 '
Voix céleste
8 '
Clarabelle
8 '
Violina
4 '
Octavin
2 '
Hautbois
8 '
Cromorne
8 '
Tremolo
 
Pédalier (2)
 
Bourdon
16 '
Violoncelle
8 '
Accouplements
 
Récit/GO
 
GO/Ped
 
Récit/Ped
 
Arrêt des pédales
 

Combinaisons et autres caractéristiques

Dimensions des buffets

Hauteur : 15 pieds
Largeur : 9 pieds 8 pouces
Profondeur : 11 pieds 1 pouce
Combinateur mécanique.
Au pédalier :
  • Au grand orgue : 3
1
medias/albums/ste_monique001.jpg
2
medias/albums/ste_monique005.jpg
3
medias/albums/ste_monique006.jpg
4
medias/albums/ste_monique002.jpg

L'orgue

L'orgue actuel est le troisième instrument de la paroisse. Le premier, acheté en 1871, semblait être une belle occasion pour acheter un orgue. Un dénommé Pierre Beaudoin en possède un qu'il a tenté, sans succès, de vendre à La Baie-du-Febvre et à Lévis. Le curé le fait acheter par la fabrique pour la somme de 1 000$.

Le deuxième instrument, un Mitchell, est acheté et installé en 1878, pour la somme de 1 700$. Il est partiellement détruit lors de l'incendie de 1890.

À l'automne de 1890, il est décidé d'acheter et d'installer un orgue dans la nouvelle église. Le nouvel instrument doit incorporer la tuyauterie de l'ancien orgue sauvée du feu. La construction de cet instrument est réalisée par Eusèbe Brodeur, un facteur d'orgues de Saint-Hyacinthe, au coût de 1 600$. Il comporte 21 jeux répartis sur deux claviers manuels et pédalier et une console renversée.

L'instrument n'a jamais été modifié jusqu'à ce qu'il soit restauré par la maison Orgues Létourneau, de Saint-Hyacinthe, au cours de l'année 2002. L'instrument restauré est inauguré le 3 novembre 2002 par Gaston Arel. Il a fait l'objet d'une réparation importante sur la soufflerie dans les années 1930.

On notera qu'il s'agit du seul orgue mécanique renversé de la région. Il est bien adapté à l'accompagnement de cérémonies religieuses, mais il présente, depuis sa dernière restauration, de belles qualités pour la présentation de concerts.
Date de l'inspection : 1 juin 2009
Mentions légales  •  Plan du site
Tous droits réservés © 2017 - Les Amis de l'Orgue de Drummond inc.