[X]

Fermer Information sur la recherche Recherche avancée dans le répertoire des orgues

Expression cherchée : (Numéro d'opus, facteur, jeux, combinaisons, historique, etc.)
Claviers
Peu importe
Un seul
Deux
Trois
Plus de trois
Jeux
Peu importe
20 et moins
20 à 30
30 et plus
Année de fabrication
Toutes
1800 - 1900
1900 - 1920
1920 - 1960
1960 et plus
Facteur
Peu importe
Casavant Frères
Eusèbe Brodeur
Mitchell
Möller
Odilon Jacques
La Cie d'Orgues Canadienne
Orgue Providence inc.
Pels & Zoon
Poitras
MRCNicolet - Yamaska
MUNSte-Eulalie

Église Sainte-Eulalie

L'église

Sainte-Eulalie est d'abord une mission de 1854 à 1857 desservie par l'abbé Calixte Marquis, curé fondateur de Saint-Célestin et véritable colonisateur des Bois-Francs. Une requête est adressée, le 20 juillet 1857, à Mgr. Thomas Cooke, évêque de Trois-Rivières, demandant l'érection d'une paroisse sous le vocable de Sainte-Eulalie.

L'érection canonique de la paroisse est décrétée le 3 octobre 1857. La construction de l'église, de la sacristie et du prebytère n'est entreprise qu'en 1872 et ce, malgré un décret du 6 octobre 1857 de Mgr. Cooke autorisant les constructions.

La construction d'une première église, en bois, débute en 1872 sur le lot 14 du 12e rang du canton d'Aston. Le premier curé résident, l'abbé Charles-Adélard Barolet, est nommé en 1877.

Devenue vraisemblablement trop exiguë, l'église est remplacée par l'église actuelle dont les travaux débutent après l'obtention, en septembre 1903, des décrets autorisant la construction émis par Mgr. Hermann Brunault, évêque de Nicolet, au coût de 22 700$ et selon les plans de l'architecte Louis Caron de Nicolet. L'église, comme la sacristie, est construite en pierre des champs et le presbytère en brique. L'église est bénie le 10 juin 1906 par Mgr. Brunault. L'intérieur de l'église est parachevé entre 1915 et 1918 par la compagnie Louis Caron, de Nicolet, au coût de 18 000$.

En 1974 et en 1984, diverses réparations sont apportées à l'église.

Contact / Propriétaire

Fabrique Saint-Léonard-d'Aston
533, rue de la Station
St-Léonard-d'Aston (Québec)
J0C 1M0

Téléphone : 819 399-2018
Télécopieur : 819 399-3632
fab.stleonard@tlb.sympatico.ca

Informations de fabrication

Facteur : Casavant Frères
Année de fabrication : 1916
Numéro d'opus : 681

Composition de l'instrument

Nombre de claviers : 2
61 notes (CC - c```)
Pédalier radiant-concave à 30 notes (CC - f`)

Transmission

Action des claviers : Pneumatique
Sommiers :Pneumatique tubulaire
Tirage des jeux : Pneumatique
Nombre total de jeux : 16
Grand orgue (7)
 
Montre
8'
Mélodie
8'
Dulciane (Basse commune Mélodie 8)
8'
Prestant
4'
Doublette
2'
Mixture (2 reprises)
III
Trompette
8'
Récit (7)
(expressif)
Principal (Basse commune Bourdon 8)
8'
Bourdon
8'
Viole de gambe
8'
Voix céleste (à partir du 2e Do)
8'
Flûte harmonique
4'
Violina
4'
Hautbois
8'
Tremolo
 
Pédalier (2)
 
Flûte ouverte
16'
Bourdon
16'
Accouplements
 
Récit
16-4
Récit/GO
16-8-4
GO/Ped
 
Récit/Ped
 
GO
4
Souffleur (inactif)
 

Combinaisons et autres caractéristiques

Dimensions des buffets

Hauteur : 18 pieds
Largeur : 12 pieds 10 pouces
Profondeur : 10 pieds
Combinateur mécanique ajustable.
Au pédalier :
  • Au récit : 3
  • Au GO et ped : 3
  • GO/Ped (réversible)

Crescendo
1
medias/albums/ste_eulalie016.jpg
2
medias/albums/ste_eulalie015.jpg
3
medias/albums/ste_eulalie004.jpg
4
medias/albums/ste_eulalie009.jpg

L'orgue

Cet orgue, Casavant opus 681, est installé en 1916. Malgré sa dimension réduite, il possède un plenum qui a de la présence. On remarquera, encore une fois, l'art de Casavant par la sonorité chaude des fonds et la présence chantante des principaux. Si la palette sonore est belle à entendre, que dire du soin apporté à la décoration des tuyaux de la Montre formant la façade du buffet.

Visiter cette église sur le répertoire des lieux de culte
Date de l'inspection : 3 juin 2009
Mentions légales  •  Plan du site
Tous droits réservés © 2017 - Les Amis de l'Orgue de Drummond inc.