[X]

Fermer Information sur la recherche Recherche avancée dans le répertoire des orgues

Expression cherchée : (Numéro d'opus, facteur, jeux, combinaisons, historique, etc.)
Claviers
Peu importe
Un seul
Deux
Trois
Plus de trois
Jeux
Peu importe
20 et moins
20 à 30
30 et plus
Année de fabrication
Toutes
1800 - 1900
1900 - 1920
1920 - 1960
1960 et plus
Facteur
Peu importe
Casavant Frères
Eusèbe Brodeur
Mitchell
Möller
Odilon Jacques
La Cie d'Orgues Canadienne
Orgue Providence inc.
Pels & Zoon
Poitras
MRCBécancour
MUNBécancour

Église Saint-Édouard-de-Gentilly

Contact / Propriétaire

Fabrique Saint-Édouard-de-Gentilly
865, avenue des Hirondelles
Bécancour (Québec)
G9H 4L2

Téléphone : 819 298-2022
Télécopieur : 819 298-4429
fab.gen@tlb.sympatico.ca

Informations de fabrication

Facteur : Casavant Frères
Année de fabrication : 1901
Numéro d'opus : 139

Composition de l'instrument

Nombre de claviers : 2
58 notes (CC - a```)
Pédalier droit-concave à 27 notes (CC - d```)

Transmission

Action des claviers : Pneumatique
Sommiers :Pneumatique tubulaire
Tirage des jeux : Pneumatique
Nombre total de jeux : 15
Grand orgue (7)
 
Montre8'
Mélodie
8'
Dulciane
8'
Prestant
4'
Doublette
2'
Mixture
III
Trompette
8'
Récit (8)
(expressif)
Principal
8'
Bourdon
8'
Viole de gambe
8'
Voix céleste
8'
Flûte harmonique
4'
Hautbois
8'
  
  
  
Pédalier (2)
 
Bourdon
16'
Flûte
8'
Accouplements
 
Récit/Ped
 
GO/Ped
 
Récit/GO
 
Souffleur
 

Combinaisons et autres caractéristiques

Dimensions des buffets

Hauteur : 10 pieds 6 pouces
Largeur : 19 pieds
Profondeur : 11 pieds 10 pouces
Combinateur mécanique.
Au pédalier :
  • Au récit : 3
  • Au GO et Ped : 3
1
medias/albums/gentilly009.jpg
2
medias/albums/gentilly004.jpg
3
medias/albums/gentilly010.jpg
4
medias/albums/gentilly019.jpg
5
medias/albums/gentilly007.jpg

L'orgue

L'église possède un orgue Casavant fabriqué en 1901, sous le numéro d'opus 139.
Actuellement, l'orgue n'est pas fonctionnel. Il a été déménagé au jubé.

L'église

La seigneurie de Gentilly est concédée le 16 avril 1647, par la Compagnie des Cent-Associés à Nicolas Marsolet et à Pierre Lefebvre, sous les noms de « fief Marsolet et Lefebvre ». En 1668, le fief Lefebvre passe à son gendre Thunès, Sieur Dufresne lequel le revendit en 1669 à Michel Pelletier, Sieur de Laprade. En 1671, Nicolas Marsolet vend son fief à Michel Pelletier, Sieur de Laprade. Le 14 août 1676, Jacques Duchesneau, intendant de la Nouvelle-France, officialise la seigneurie de Gentilly.

Pendant qu'il est curé à Saint-Jean-Deschaillons de 1767 à 1789, le père Jean-Louis Demers, dernier Récollet du Canada, s'occupe de faire construire la première église, en pierre des champs, en 1781 par le maître-maçon Antoine Maillou, de Deschambault, et le maître tailleur Charly. Elle est ouverte au culte en septembre 1784.

La première érection canonique de la paroisse, datée du 24 juillet 1784, est signée par Mgr. Jean-Olivier Briand, évêque de Québec, et comprend la seigneurie de Gentilly dans son entier.

Un deuxième décret d'érection canonique est émis le 4 juin 1825 par Mgr. Bernard-Claude Panet, évêque de Québec.
De 1832 à 1836, on voit les paroissiens s'agiter autour de la question de la construction d'une nouvelle église plus grande et dans un lieu qui serait moins sujet aux inondations printanières. Le 22 août 1840, un terrain de 8 arpents, appartenant à F.X. Baril, est choisi pour la nouvelle église mais l'absence de consensus sur son emplacement retarde le projet.

Les fondations de la nouvelle église sont construites seulement en 1845 et, le 6 juillet 1846, Mgr. Joseph Signay, évêque de Québec, lors d'une visite épiscopale, constate l'état des travaux en encourage les paroissiens à poursuivre la construction. Le 4 décembre 1849, Mgr. Pierre-Flavien Turgeon, évêque coadjuteur de Québec, émet une ordonnance enjoignant les marguilliers de terminer la construction de l'église. La dernière messe, dans l'ancienne église, fut célébrée le 16 décembre 1849. La nouvelle église, construite au coût de 1 155 louis, est bénite le 20 décembre suivant et la première messe y est célébrée le 23 décembre. Le parachèvement de l'intérieur s'échelonne sur une période de 20 ans.

Sous l'administration du curé Louis-Victor Thibaudier (1905-1929), les travaux d'agrandissement de l'église sont décidés en assemblée générale le 3 février 1907 et approuvés par Mgr. Brunault, le 6 février suivant. Le contrat, signé le 17 février suivant, est confié à l'architecte Louis Caron, de Nicolet. Les travaux complétés, Mgr. Brunault procède à l'inauguration officielle le 6 septembre 1908.

Le curé Joseph Letendre (1929-1954) procède à une restauration de l'église en 1930. La consécration de l'église a lieu le 2 juillet 1949, lors de son centenaire. Cette même église est classée « monument historique » le 10 janvier 1962 par le gouvernement du Québec.

Visiter cette église sur le répertoire des lieux de culte
Cet orgue n'est pas jouable présentement.
Date de l'inspection : 16 juin 2009
Mentions légales  •  Plan du site
Tous droits réservés © 2017 - Les Amis de l'Orgue de Drummond inc.