[X]

Fermer Information sur la recherche Recherche avancée dans le répertoire des orgues

Expression cherchée : (Numéro d'opus, facteur, jeux, combinaisons, historique, etc.)
Claviers
Peu importe
Un seul
Deux
Trois
Plus de trois
Jeux
Peu importe
20 et moins
20 à 30
30 et plus
Année de fabrication
Toutes
1800 - 1900
1900 - 1920
1920 - 1960
1960 et plus
Facteur
Peu importe
Casavant Frères
Eusèbe Brodeur
Mitchell
Möller
Odilon Jacques
La Cie d'Orgues Canadienne
Orgue Providence inc.
Pels & Zoon
Poitras
MRCL'Érable
MUNPlessisville

Église Saint-Calixte

Historique de la paroisse

En 1841, les colons de l'époque se réunissaient pour construire le première chapelle, qui sera utilisée jusqu'en 1856, date à laquelle sera construite une véritable église. La paroisse est placée sous le vocable de St-Calixte en 1848 lors de son érection canonique. Cette église, maintes fois rénovée et améliorée, sera détruite par les flammes en 1885.

Dès 1886, on décide de construire une nouvelle église, qui sera elle aussi la proie des flammes en 1898.

L'église actuelle a été construite, d'après les plans et devis de l'architecte  Georges-Émile Tanguay, entre 1898 et 1902. Après de nombreux retards dus à des problèmes de construction, dont l'écroulement du mur ouest le 1er décembre 1899, elle sera finalement inaugurée le 26 juin 1902. La paroisse compte alors 3460 âmes réparties dans 475 familles.

Visiter cette église sur le répertoire des lieux de culte
Interprète : Benjamin Waterhouse
Oeuvre : Marche Triomphale
Compositeur : Wiliam Reed

Extrait musical

Contact / Propriétaire

Fabrique Sainte-Marguerite-d'Youville
1460, rue St-Calixte, C.P. 8
Plessisville (Québec)
G6L 2Y6

Téléphone : 819 362-7318
Télécopieur : 819 362-1228
ste-marguerite.sec@cgocable.ca

Informations de fabrication

Facteur : Casavant Frères
Année de fabrication : 1902
Numéro d'opus : 155

Composition de l'instrument

Nombre de claviers : 2
58 notes (CC - a```)
Pédalier droit-concave à 27 notes (CC - d```)

Transmission

Action des claviers : Pneumatique
Sommiers :Pneumatique tubulaire
Tirage des jeux : Pneumatique
Nombre total de jeux : 23
Grand orgue (10)
 
Bourdon
16'
Montre
8'
Mélodie
8'
Gambe
8'
Dulciane
8'
Flûte harmonique
4'
Prestant
4'
Doublette
2'
Mixture (3 reprises)
III
Trompette
8'
Récit (10)
(expressif)
Principal8'
Bourdon
8'
Viole de gambe
8'
Voix céleste (à partir du 2e Do)
8'
Flûte harmonique
4'
Violina
4'
Quinte
2 2/3'
Octavin
2'
Voix humaine
8'
Hautbois
8'
Pédalier (3)
 
 Flûte16'
 Bourdon16'
 Flûte (extension)
8'
Accouplements
 
Récit/Ped
 
GO/Ped
 
Récit/GO
 
Octave/GO
4
Octave/Récit/GO
 
Souffleur (inactif)
 

Combinaisons et autres caractéristiques

Dimensions des buffets

Hauteur : 14 pieds 6 pouces
Largeur : 21 pieds
Profondeur : 13 pieds 6 pouces
Combinateur mécanique.
Au pédalier :
  • Au récit : 3
  • Au GO et Ped : 3
Crescendo
1
medias/albums/st_calixte_plessisville009.jpg
2
medias/albums/st_calixte_plessisville008.jpg
3
medias/albums/st_calixte_plessisville011.jpg
4
medias/albums/st_calixte_plessisville026.jpg
5
medias/albums/st_calixte_plessisville021.jpg
6
medias/albums/st_calixte_plessisville007.jpg

Détails de l'orgue

L'orgue de cette église a été acheté au coût de 3300 $ et installé lors de la construction. Il s'agit d'un instrument Casavant portant le numéro d'opus 155. On lui ajoute un souffleur électrique en 1918 au coût de 445 $.

Cet instrument a une valeur patrimoniale reconnue. Comme il s'agit d'un instrument romantique assez complet et en bon état, il peut être utilisé pour la liturgie comme pour la présentation de concerts.

En 1902, la console se trouvait juste devant le buffet de l'orgue. En 1938, elle est avancée à l'endroit où se place aujourd'hui le chef de choeur. En 1942, la console est relocalisée à la place qu'elle occupe maintenant, à droite du buffet.

L'instrument a été rénové en 1993 par l'entreprise « Les Orgues Létourneau » pour en conserver le caractère original. Sa composition sonore respecte ce que le facteur Casavant réalisait dans les instruments de cette dimension à l'époque de sa construction.

Cet instrument est un exemple de plus du soin que mettait le facteur Casavant dans la réalisation de ses instruments au début du siècle. Le buffet "chanoine" de cet instrument est remarquable par le souci du détail dont ses artisans ont fait preuve. Que dire de l'ange à la trompette tout doré au faîte du buffet, oeuvre du célèbre sculpteur Louis Jobin : une pure merveille!
Date de l'inspection : 18 juin 2009
Mentions légales  •  Plan du site
Tous droits réservés © 2017 - Les Amis de l'Orgue de Drummond inc.