[X]

Fermer Information sur la recherche Recherche avancée dans le répertoire des orgues

Expression cherchée : (Numéro d'opus, facteur, jeux, combinaisons, historique, etc.)
Claviers
Peu importe
Un seul
Deux
Trois
Plus de trois
Jeux
Peu importe
20 et moins
20 à 30
30 et plus
Année de fabrication
Toutes
1800 - 1900
1900 - 1920
1920 - 1960
1960 et plus
Facteur
Peu importe
Casavant Frères
Eusèbe Brodeur
Mitchell
Möller
Odilon Jacques
La Cie d'Orgues Canadienne
Orgue Providence inc.
Pels & Zoon
Poitras
MRCNicolet - Yamaska
MUNNicolet

Cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Nicolet

Contact / Propriétaire

Fabrique de Nicolet
671, boulevard Louis-Fréchette
Nicolet (Québec)
J3T 1L6

Téléphone : 819 293-5492
Télécopieur : 819 293-2905
fabrique.nicolet@sogetel.net

Informations de fabrication

Facteur : Casavant Frères
Année de fabrication : 1909
Numéro d'opus : 381

Composition de l'instrument

Nombre de claviers : 3
61 notes (CC - c```)
Pédalier radiant-concave à 32 notes (CC - g`)

Transmission

Action des claviers : Pneumatique
Sommiers :Pneumatique tubulaire
Tirage des jeux : Pneumatique
Nombre total de jeux : 44
Grand orgue (11)
 
Montre
16'
Montre no 1
8'
Montre no 2
8'
Gambe
8'
Flûte double
8'
Gemshorn
8'
Flûte harmonique
4'
Prestant
4'
Doublette
2'
Mixture (3 reprises)
III
Trompette
8'
Récit (13)
(expressif)
Bourdon
16'
Principal
8'
Bourdon
8'
Flûte harmonique
8'
Gambe
8'
Voix céleste (à partir du 2e Do)
8'
Flûte octaviante
4'
Violon
4'
Octavin
2'
Cornet (1 reprise)
III
Trompette
8'
Hautbois
8'
Voix humaine
8'
Positif (11)
(expressif)
Principal
8'
Flûte double
8'
Mélodie
8'
Violoncelle
8'
Dulciane
8'
Flûte traverse
4'
Flûte douce
4'
Piccolo
2'
Tuba mirabilis
8'
Hautbois d'orchestre
8'
Clarinette
8'
Pédalier (9)
 
Flûte  (polyphone)
32'
Flûte
16'
Bourdon
16'
Violon
16'
Flûte (extension)
8'
Bourdon (extension)
8'
Violoncelle (extension)
8'
Bombarde
16'
Trompette (extension)
8'

Combinaisons et autres caractéristiques

Dimensions des buffets

Hauteur : 16 pieds
Largeur : 30 pieds
Profondeur : 11 pieds 5 pouces
Combinateur mécanique ajustable (sans ajusteur).
Sous les claviers :
  • Au récit : 5
  • Au grand orgue : 5
  • Au positif : 5
  • Pos/GO
  • Récit/GO
  • Rappel
Au pédalier :
  • Au pédalier : 3
  • Tutti
  • GO/Ped
  • Récit/Ped
  • Pos/Ped
Crescendo
1
medias/albums/cathedrale_nicolet001.jpg
2
medias/albums/cathedrale_nicolet005.jpg
3
medias/albums/cathedrale_nicolet021.jpg
4
medias/albums/cathedrale_nicolet023.jpg
5
medias/albums/cathedrale_nicolet003.jpg

La cathédrale

C'est en 1669, que quelque cinquante soldats menés par le capitaine Laubia et quelques jeunes hommes de Trois-Rivières vinrent s'établir dans les forêts vierges de Nicolet qui seront érigées en seigneurie le 29 octobre 1672. Toutefois, la première messe fut célébrée le 17 août 1672 dans le manoir du capitaine devenu seigneur Laubia.

Desservie par voie de mission de 1701 et 1728, un curé y est résidant depuis 1729. L'érection canonique de la paroisse remonte au 29 septembre 1831. Le diocèse fut créé en 1885 et Mgr. Elphège Gravel devint le premier évêque. L'église, située en bordure de la rivière, devint la première cathédale. Comme l'édifice avait grandement besoin de restaurations, une deuxième cathédrale fut mise en chantier en avril 1897 mais elle s'effondra au printemps de 1899 alors qu'elle était presque terminée. Une troisième cathédrale, mise en chantier en 1900, brûle dans l'incendie du 21 juin 1906 en même temps que la première qui était hors d'usage. Une pro-cathédrale sert au culte jusqu'en 1910 alors qu'une nouvelle cathédrale est inaugurée. Elle servira au culte jusqu'au 12 novembre 1955 alors qu'un glissement de terrain détruisit une station de service, l'école des garçons, des maisons privées et presque tout l'évêché. La cathédrale demeura intacte, à 15 mètres (50 pieds) du cratère. Il devint risqué d'utiliser l'édifice construit sur un sol pouvant être instable. Son contenu en fut vidé et l'édifice démoli.

L'église de Saint-Grégoire, un village situé à quelques milles de Nicolet, fut désignée pro-cathédrale. Les travaux de construction de la cinquième cathédrale débutèrent en mars 1961. Elle sera ouverte au culte et consacrée le 23 juin 1963 par Mgr. Albertus Martin, évêque de Nicolet.
La façade est fermée par une verrière longue de 50,4 mètres (165 pieds) et haute de 21,3 mètres (70 pieds). Réalisée aux ateliers Max Ingrand, de Paris, elle est l'oeuvre originale du peintre Jean-Paul Charland, de Nicolet. Saint-Jean-Baptiste, patron du diocèse, figure en son centre. L'abside est orné d'un vitrail « le Christ en gloire », oeuvre du frère Éric de Thierry, moine de l'abbaye de Taizé.

La nef forme un immense vaisseau de 1 400 places disposées en ligne courbe autour de l'autel. Le parquet, avec une dénivellation de 53,3 cm (21 pouces) assure à chacun une vue parfaite du choeur. L'autel, de granit noir, est placé au point de convergence des lignes architecturales. Les stalles du choeur forment un demi-cercle autour du siège de l'évêque. Elles sont fermées à droite par l'orgue et à gauche par l'autel du Saint-Sacrement. Le mobilier et la claustra qui entoure le choeur sont en chêne blanc et en noyer.

L'orgue

L'orgue, construit sous le numéro d'opus 381 par Casavant Frères, de Saint-Hyacinthe, a été d'abord installé dans la quatrième cathédrale en 1909. Après le glissement de terrain de 1955, l'orgue fut démonté et entreposé, puis ré-installé dans la nouvelle cathédrale, en 1963, par le facteur Odilon Jacques. Le jeu de voix humaine est d'origine française de type Cavaillé-Coll.

On parle donc d'un instrument ancien, correct pour l'accompagnement, et qui pourrait, moyennant certaines réparations, servir à des fins de concert.
Date de l'inspection : 8 juin 2009
Mentions légales  •  Plan du site
Tous droits réservés © 2017 - Les Amis de l'Orgue de Drummond inc.