[X]

Fermer Information sur la recherche Recherche avancée dans le répertoire des orgues

Expression cherchée : (Numéro d'opus, facteur, jeux, combinaisons, historique, etc.)
Claviers
Peu importe
Un seul
Deux
Trois
Plus de trois
Jeux
Peu importe
20 et moins
20 à 30
30 et plus
Année de fabrication
Toutes
1800 - 1900
1900 - 1920
1920 - 1960
1960 et plus
Facteur
Peu importe
Casavant Frères
Eusèbe Brodeur
Mitchell
Möller
Odilon Jacques
La Cie d'Orgues Canadienne
Orgue Providence inc.
Pels & Zoon
Poitras
MRCTémiscouata
MUNRivière-Bleue

Église Saint-Joseph-de-la-Rivière-Bleue

L'église

C'est vers 1860 que des pionniers d'origine écossaise, venus des États-Unis, et des gens originaires de Saint-François-de-Madawaska s'installent en ces lieux, très près de la frontière du Maine et de celle du Nouveau-Brunswick, à environ 75 km (45 milles) de Rivière-du-Loup dans le sud-ouest de la région du Témiscouata. À l'origine, le territoire était occupé par deux municipalités érigées respectivement en 1914 et 1920 et qui se sont fusionnées en 1975.

Historique

La mission de Rivière-Bleue s'ouvre officiellement en 1874 et la messe se célèbre dans les maisons privées. En 1910, une première école est construite; elle fait aussi office de chapelle. En 1913, une importante compagnie forestière, la "Blue River Lumber" se forme et plusieurs nouvelles familles viennent s'y établir. Le temps paraît opportun pour organiser ce territoire en paroisse, car la chapelle-école de 1910 ne convient plus aux besoins de la population toujours grandissante.

Le 21 décembre 1913, une requête est expédiée à Mgr André-Albert Blais, évêque de Rimouski, pour obtenir la permission de construire une église et l'érection canonique de la paroisse. La requête est acceptée et l'abbé Joseph-Adolphe-Wilfrid Gauthier est nommé comme premier curé. La construction d'une église, aux dimensions modestes, est entreprise au cours de l'année 1914 et elle servira au culte jusqu'à l'automne 1920.

En 1918, quatre ans après les débuts de la paroisse, il devient nécessaire de procéder à la construction d'une plus grande église. L'autorisation obtenue, la construction de l'églsie actuelle se met en marche. La première pierre est bénite le 29 mai 1919 et l'inauguration a lieu le 14 novembre 1920. Cette église, qui ne manque pas d'élégance, est en forme de croix latine avec choeur en saillie et abside à pans coupés. Elle mesure 61 mètres (200 pieds) de long par 18 mètres (60 pieds) de large. Le revêtement extérieur est de briques alors que les murs intérieurs sont finis de plâtre. La voûte intérieure est en forme d'arc polygonal. La décoration intérieure de l'église ne fût terminée qu'au cours de l'année 1942.

En 1962, un nouveau presbytère est construit adjacent à l'église lequel contient maintenant des locaux communautaires. En 1977, des locaux supplémentaires destinés aux différentes activités paroissiales sont aménagés sous la tribune arrière de l'église. En 1989, on profite de la décision du Conseil de Fabrique de faire construire un mur pour fermer la tribune arrière, pour refaire la peinture intérieure tout en gardant les détails architecturaux et les décorations d'origine. Ces rénovations majeures ont permises à la paroisse non seulement de diminuer les coûts reliés au chauffage mais aussi de donner à leur église une valeur communautaire.

Visiter cette église sur le répertoire des lieux de culte

Contact / Propriétaire

Fabrique de Rivière-Bleue
25, rue de l'Église Nord
Rivière-Bleue (Québec)
G0L 2B0

Téléphone : 418 893-2233
Télécopieur : 418 893-1795

stjosephrb@diocese-ste-anne.net

Informations de fabrication

Facteur : Casavant Frères
Année de fabrication : 1944
Numéro d'opus : 1752

Composition de l'instrument

Nombre de claviers : 2
61 notes (CC - c```)
Pédalier radiant-concave à 32 notes (CC - g`)

Transmission

Action des claviers : Électrique
Sommiers :Électro-pneumatique
Tirage des jeux : Électro-pneumatique
Nombre total de jeux : 19
Grand orgue (8)
 
Montre
8'
Flûte à cheminée
8'
Flûte
4'
Prestant
4'
Nazard
2 2/3'
doublette
2'
tierce
1 1/3'
Mixture (4 reprises)
III
Récit (7)
(expressif)
Principal
8'
Bourdon
8'
Viole de gambe
8'
Voix céleste (à partir du Sol)
8'
Flûte d'amour
4'
Principal
2'
Hautbois
8'
Trémolo
 
Pédalier (4)
 
Soubasse (extension du bourdon)
16'
Bourdon
8'
Principal
8'
Octave
4'
Accouplements
 
Récit
16-4
GO
4
Récit/Ped
8-4
GO/Ped
8-4
Récit/GO
16-8-4

Combinaisons et autres caractéristiques

Dimensions des buffets

Hauteur :
Largeur :
Profondeur :
Combinateur électro-pneumatique.
Sous les claviers :
  • Au récit : 4
  • Au GO et ped : 4
  • Ajusteur
Au pédalier :
  • Généraux : 3
  • GO/Ped (réversible)
Crescendo

1
medias/albums/IMG_7418.JPG
2
medias/albums/IMG_7420.JPG
3
medias/albums/IMG_7419.JPG
4
medias/albums/IMG_7421.JPG
5
medias/albums/IMG_7423.JPG

L'orgue

Le 2 décembre 1943, la Fabrique signe un contrat avec la compagnie Casavant Frères, de Saint-Hyacinthe, pour l'achat d'un orgue de 19 jeux répartis sur deux claviers et pédalier moyennant la somme de 6 000 $. L'orgue doit être livré le 5 juin 1944 mais la guerre et le rationnement des matériaux en retardent la livraison jusqu'à la fin de septembre. Il sera béni, le 15 octobre 1944, par Mgr Charles-Eugène Parent, archevêque de Rimouski. La même journée, un concert d'inauguration est donné par le chanoine Alphonse Fortin, organiste à la cathédrale Saint-Germain, de Rimouski. Le chant est exécuté par un chœur d'hommes de 5 voix sous la direction de l'abbé Antoine Perreault.

En 1977, le Conseil de Fabrique entreprend des démarches auprès de Marcel Bertrand, alors représentant de Casavant Frères, concernant leur intention de procéder au déplacement de l'orgue vers un transept de l'église et à son nettoyage. Toutefois, ces démarches n'aboutissent à aucune décision ferme. Certains procès-verbaux de l'époque rapportent que la question de l'orgue a été un sujet de discussions notamment l'idée de le remplacer par un instrument électronique.

En 1988, les autorités de la Fabrique sont informées que l'humidité, le froid et l'infiltration d'eau par la grande rosace de la façade ont causé de problèmes majeurs causés à l'orgue. Le Conseil de Fabrique convoque une réunion des paroissiens pour le 11 décembre 1988. À cette occasion, il est décidé, à l'unanimité, de procéder à la restauration et au déplacement de l'instrument. Les travaux sont confiés à la firme Orgues Marcel Bertrand Inc., de Québec, qui s'occupe, depuis plusieurs années, de l'entretien de l'instrument. Il est aussi décidé d'effectuer des changements au niveau de la composition sonore de l'instrument lesquels seraient susceptibles d'en améliorer le rendement. Le nouveau devis proposé, en plus de permettre l'exécution d'un plus vaste répertoire et de remplir la vaste nef d'une musique plus riche et plus colorée, améliorera la fonction liturgique de l'instrument. Les travaux de déménagement débutent en janvier 1989 et les travaux de restauration sont terminés en avril de la même année. Le coût de ces travaux a été financé par une campagne de levée de fonds auprès des paroissiens.


Source des textes : Orgues au Québec
Date de l'inspection : 4 novembre 2011
Mentions légales  •  Plan du site
Tous droits réservés © 2022 - Les Amis de l'Orgue de Drummond inc.